• Encore sur l'amour romantique

    Encore sur l'amour romantique.

    complément de
    Amour passion, amour romantique, amour de bienfaisance (premier article de ce blog)
     

    L'amour humain est nécessairement paradoxal, ambivalent. Il tend à pencher entre deux pôles mais il peut se stabiliser sur un entre-deux nommé amour romantique.
     
    Parcequ'il est humain il tend à la fois à porter des valeurs et des pratiques faites de tendresse, de sentiments, d'admiration, de bienveillance qui le place au-dessus des contingences du réel. Il a donc une dimenssion transcendante, élévatrice, quasiment spirituelle. Mais parce qu'il est humain il est aussi attaché à l'ordre du désir et de la passion. L'amour humain a donc une dimension sexuelle, charnelle .
     
    Le désir et la passion combiné à la tendresse et au sentiment fournit la matrice de l'amour romantique qui se situe entre amour passion et amour de bienveillance. L'amour romantique ajoute le temps et les sentiments à l'etat amoureux initial, à la fougue de la passion amoureuse . L'amour-passion a une forte composante charnelle et l'amour de bienveillance est à l'opposé très épuré de la composante du désir. Les psychanalystes soulignent que le désir n'est jamais totalement absent mais il n'est pas prégnant. L'amour de bienveillance efface la composante du désir et du sexuel.
     
    Léo Jog

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :